Born Under a Bad Sign - Solo

Bonjour chers amis guitaristes (ou curieux),
je vous propose aujourd’hui une grande leçon de phrasé avec le maître Clapton dans ce que je considère être sa meilleure période : les années 60 et, dans ce cas particulier, le groupe Cream.

Nous allons voir ensemble le solo de la chanson Born Under A Bad Sign enregistrée par ce super groupe en 1968 sur l’album Wheels Of Fire. Ce titre a été composé par Booker T. Jones sur des paroles de William Bell et a été originellement enregistré par Albert King en 1967 sur l’album éponyme.

C’est une chanson en SOL et le solo se joue sur la gamme de sol mineur pentatonique ( Sol - Sib - Do - Ré - Fa ) avec, comme souvent en blues, l’addition de la tierce majeure ( Si ).


Pour apprendre un solo, il est bon de le découper suivant les phrases mélodiques et d’apprendre ces dernières une à une pour ensuite les rassembler en complétant l’entièreté du solo. Penchons nous ensemble sur chacune de ces phrases.

Phrase 1

Ce solo débute par la tonique, sol, en case 15 de la première corde suivi d’un bend avec vibrato de la 7e vers la tonique en case 18 de la seconde corde.

Le phrasé qui arrive ensuite est un modèle d’expressivité typiquement Claptonien. Il débute par un bend d’un ton de la quarte vers la quinte en 17e case de la troisième corde suivi de la quinte jouée sur la seconde corde et la tonique en première corde.
Ce plan est un grand classique en blues et en rock, il nécéssite un petit barré de l’index sur les corde 1 et 2.

Vient ensuite un pull off de la 18e case à la 15e en seconde corde ( le septième vers la quinte).
Le reste du phrasé ne présente pas de difficulté, écouter attentivement l’exemple afin de préciser ce phrasé rythmiquement et de saisir toutes les subtilités et effets de jeu.

Plan01 - TAB

Phrase 2

Il s’agit d’une répétition très rapide d’une partie du plan précédent, une fois ce dernier maîtrisé, cette petite phrase ne devrait pas poser trop de difficulté.

Plan02 - TAB

Phrase 3

La grosse difficulté de cette phrase réside dans le bend de la tierce mineure vers la quarte en première corde 18e case, en effet cet endroit du manche que nous avons peu l’habitude de fréquenter doublé de la corde attaquée sont autant d’obstacles à l’aisance d’exécution de la phrase.

Le vibrato sur la tonique en 15e case de la première corde demandera également pas mal de travail avant d’être exécuté avec maîtrise.
Patience et détermination seront les atouts à mettre en jeu ici.

Plan03 - TAB

Phrase 4

Petite phrase de transition qui ne devrait pas poser trop de difficultés à ce point du solo.

Plan04 - TAB

Phrase 5

Les influence du Rock’n’Roll et en particulier de Scotty Moore dont Clapton est assez fan se font sentir dans cette phrase qui pourrait être l’intro d’un morceau d’Elvis ou de Chuck Berry.

Hammer On de la tierces mineure vers la tierce majeure en 3e corde cases 15 et 16 suivi de la quinte puis tonique respectivement en seconde et première corde case 15.

Retour du mini barré avec l’index de ces deux cordes, une techniques qui vous sera bien utile dans de nombreux soli aussi bien en blues qu’en rock.

Pull Off déjà vu lors de la phrase 1 pour poursuivre sans trop de difficulté et conclusion avec la septième mineure qui amène naturellement à la tonique.

Plan05 - TAB

Phrase 6

Ce passage ressemble au tout début du solo avec son bend de la septième mineure vers la tonique, toutefois, c’est dans sa conclusion que la difficulté se situe, en effet, cette petite phrase de transition se conclut par un slide de la septième mineure en 18e case vers la tonique en 20e case de la deuxième corde.

Outre l’étroitesse des cases dans cette région du manche, le slide devra être précis et net afin d’introduire la phrase plus complexe qui suit, enfin un vibrato rapide et de faible amplitude finira d’achever la complexité de ce mouvement.

Plan06 - TAB

Phrase 7

Ici la difficulté réside bien évidemment dans le placement précis des doigts sur cette extrémité de la touche, travaillez ce plan très lentement afin de permettre à vos doigts d’acquérir la finesse de positionnement et l’agilité des mouvements restreints nécessaires.
Terminez la phrase par un slide marqué vers les basses depuis la 20e case de la deuxième corde.

Plan07 - TAB

Phrase 8

Ce plan est probablement la plus ardu de tout le solo, mais quel phrasé exceptionnel, j’en fais un usage presque abusif depuis que je l’ai transcrit tant il plait à mon oreille.

La patience sera à nouveau de mise ici et la pratique méthodique et progressive de chaque partie de cette phrase seront nécessaire afin d’en maîtriser toute les subtilités.

Les deux premières notes sont déjà un petit défi en soi, un bend d’un ton de la 17e case de la 3e corde précède la tonique jouée en première corde case 15, il y a donc un saut de corde à exécuter juste après le bend tout en barrant avec l’index les deux premières cordes en 15e case afin de se préparer à la suite de la phrase.

Pas trop de difficulté pour les notes intermédiaires, si ce n’est la rapidité d’exécution (pour un guitariste qui se faisait appeler « slow hand »).
La répétition du bend en 17e case de la 3e corde se fera sans trop de problèmes ainsi que le relâché/pull off vers la 15e case.

Nous arrivons enfin à un petit mouvement de la main gauche un peu inhabituel qui demandera de barrer les cordes 2 et 3 en 17e case avec l’annulaire afin de garder la fluidité de la mélodie.

Référez vous à la vidéo pour une bonne pratique de ce passage.
Conclusion de la phrase sur un slide marqué de la 17e case de la 4e corde vers les basses préparant un slide pour débuter la phrase suivante.

Plan08 - TAB

Phrase 9

Là on glisse des basses vers la 14e case de la 4e corde, ce qui enchaîné depuis la conclusion de la phrase précédente donne un effete d’aller retour qui peut rappeler l’effet Doppler d’une moto qui passe.

Excepté la mise en place rythmique, la suite du plan ne doit pas poser de difficulté du moins avant d’arriver à un bend d’un ton et demi qui demandera un peu de pratique avant d’être exécuté avec maîtrise.

Plan09 - TAB

Plan09bis - TAB

Phrase 10

Cette phrase est assez rapide et demandera également une pratique patiente et progressive, la principale difficulté se situe au niveau du slide de la 12e Case vers la 10e case en corde 4.

Plan10 - TAB

Phrase 11

Le plan final qui se joue dans un partie beaucoup plus praticable et habituelle du manche est encore un traditionnel du Rock’n’Roll adapté au blues (d’où le nom de blues rock ).

Hammer on de la tierce mineure à la tierce majeure cases 3 et 4 de la 3e corde, barré de l’index en 3e case des deux premières cordes, pull off de la septième mineure à la quinte en deuxième corde, tous ces doigtés doivent commencer à devenir habituels lorsqu’on en arrive à cette partie du solo.

Le solo se conclut comme il se doit par un bend de tierce mineure vers tierce majeure en 3e case 3e corde avant de faire vibrer la tonique en 5e case de la 4e corde.

Plan11 - TAB

 

Ne reste plus qu'à remettre toutes les parties ensemble en prenant soin de faire attention à la mise en place.


Au niveau du son, nous sommes sur un ampli Marshall JTM45 réglé potards à fond avec une Gibson SG et une célèbre Tube Screamer de chez Ibanez.

J’espère que cette leçon vous aura apporté beaucoup de plaisir et aura fait progresser votre jeu, je vous donne rendez-vous sur ce site pour d’autres leçons ou conseils. N’hésitez pas à me contacter pour vos questions, requêtes ou remarques à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou via la page contact. Bonne pratique et On the road again !!!
See you soon GANG!

Fichiers à télécharger


icon pdf icon guitare pro

Mots-clés: Electric Blues, Difficile,

Born Under a Bad Sign - Solo

Bonjour chers amis guitaristes (ou curieux),
je vous propose aujourd’hui une grande leçon de phrasé avec le maître Clapton dans ce que je considère être sa meilleure période : les années 60 et, dans ce cas particulier, le groupe Cream.

Born Under a Bad Sign - Solo

Recevoir les dernières actualités

Donation

Si vous désirez me soutenir:

Montant:

Me suivre

Booking

Cédric Mordant

cedric.mordant@gmail.com
+32 473 78 26 39

Luc Dejardin

info@lucdejardin.com
+32 487 92 20 48